Heureuxvivre


'Le Silicium Organique G5

de Loic Le Ribault'

Accueil

Modes d' Utilisation

Commander

Propriétés

Carte du site

Permanence du lundi au vendredi de 9h à18h.

 

Appelez nous aujourd'hui au 05 56 02 59 58 

 

Applications & Témoignages

 Etat Général

 Douleurs Articulaires

 ORL

 Problèmes Cutanés

 Problèmes Oculaires

 Problèmes Cardio-Vasculaire

 Systeme Digestif

 Systeme Hormonal

 Systeme Immunitaire

 Systeme Nerveux

 Systeme Respiratoire

 Traumatismes

 Cancer

 Sida

 

Traumatismes

 

 
 
BRULURES :
Superficielles
:
  Cataplasmes ou tamponnements ou vaporisations ou massages.
Profondes : Vaporisations.
 
SOLEIL (coups de) :
  Voir " brûlures ".
 
COUPURES :
  Vaporisations. Pas de massage !
 
ENTORSES : ,
HEMATOMES :
  Compresses ou cataplasmes ou vaporisations ou massages.
 
MUSCULAIRES (déchirures, douleurs) :
  Compresses ou cataplasmes ou vaporisations ou massage.
 
PIQURES d’animaux (insectes, méduses, poissons, etc.)
ou IRRITATIONS dues à des plantes et végétaux divers (orties, etc.) :
  Cataplasmes ou tamponnements ou vaporisations ou massage. La douleur et/ou l’enflure doivent disparaître en quelques minutes.
 
N.B.: NE PAS UTILISER le Silicium Organique en cas de piqûre ou de morsure d’animaux venimeux tels que les serpents, nécessitant l’injection d’un sérum spécifique.
 
TENDINITE :
  CURE + compresses ou cataplasmes ou vaporisations ou massage.
 
'Madame M.M. (17), 23 janvier 1996 :
" Etant atteinte d’arthrose aux épaules, aux pieds, aux mains, et de douleurs musculaires en divers autres endroits, après de nombreux traitements médicaux tout aussi inefficaces les uns que les autres, je m’étais installée dans ma souffrance quand, par l’intermédiaire d’un ami, j’ai connu le SILICIUM ORGANIQUE.
 
J’ai décidé d’en faire usage et ce fut une réussite totale après quelques jours d’application en absorption orale (une cuillère à soupe par jour pendant un mois). Je n’ai plus maintenant que le mauvais souvenir de mes maux. Je ne souffre plus et me revoilà à nouveau en forme.
 
Mais le fait le plus extraordinaire est celui de mon fils victime d’un très grave accident de la route le 4 septembre 1995 (8 jours dans le coma, 2 mois d’hôpital à Limoges et maison de convalescence et rééducation), avec une fracture d’épaule, de dents, traumatisme crânien.
 
Il a, sur mon conseil, utilisé lui-même le SILICIUM ORGANIQUE alors qu’il souffrait de plus en plus à la tête, notamment, et qu’il était en permanence sous cachets de toutes sortes, antidépresseurs et autres, et a constaté en quelques jours d’absorption et de compresses sur la nuque et sur le foie une amélioration radicale de son état :
 
disparition totale des maux de tête et fonctionnement normal du système estomac-foie-transit intestinal, tout en ayant arrêté le traitement médical.
 
'Madame C., pharmacien, mars 1996 :
" Après des résultats spectaculaires sur une brûlure, je suis très intéressée par le SILICIUM ORGANIQUE ".
'Certificat du Docteur Denis G., BORDEAUX (33), novembre 1995 :
" Je soussigné, certifie avoir examiné Monsieur René Arnarez, 80 ans, qui a présenté une brûlure du membre supérieur gauche au troisième degré. Je l’ai vu le 14/11/1995 après cette brûlure. Il m’a déclaré après application du produit (le SILICIUM ORGANIQUE) ne plus souffrir au bout d’une minute.
 
De plus, la cicatrisation s’est passée de manière tout à fait satisfaisante avec l’application de ces compresses. Revu le 17/11/1995 : aucun problème. Revu le 21/11/1995 : nous décidons la mise à l’air libre de la plaie. Revu le 27/11/1995 :
 
Cicatrisation complète avec séquelle de croûtes, mais sans douleur ". N.B. : Ce cas est illustré par une série de photographies prises à intervalles réguliers.
 
'Monsieur A.M., LESTIAC (33), 4 janvier 1996 :
" Ayant de sérieux ennuis cardio-vasculaires (artérite), j’ai bu deux litres de SILICIUM ORGANIQUE. Je me suis rendu compte en ce qui me concerne que physiquement cela allait beaucoup mieux, ainsi que mon entourage (famille, parents, amis) a pu le constater.
 
J’avais sur la seule jambe qui me reste (après amputation de l’autre, suite à une négligence lors d’une intervention chirurgicale à l’hôpital) de grosses taches assez noires. Elles se sont estompées, ont changé de couleur et sont devenues plus claires.
 
Il y a 4 ans de cela, j’ai eu aussi une thrombose au bras droit, à la suite de quoi ma main était restée blanche et froide. Depuis l’application de SILICIUM ORGANIQUE, elle est redevenue rose et chaude. Mes muscles étaient durs, depuis ils sont devenus souples.
 
Je suis suivi quand même par un médecin pour mes problèmes d’arthrite. Lui-même, ayant constaté cette nouvelle évolution, ne désapprouve pas l’utilisation du SILICIUM ORGANIQUE.
 
En conséquence, si cela peut vous être utile en tant que témoignage, je suis à votre entière disposition pour prouver mon état physique et démontrer tous les bienfaits que m’a apporté le SILICIUM ORGANIQUE.
 
Après des prises de sang faites depuis, aucune anomalie n’est apparue. Les analyses concernaient les hématies, les leucocytes, les plaquettes, la vitesse de sédimentation, le taux de prothrombine et la glycémie. Je vous donne l’accord pour utiliser cette lettre dans tous les cas où il vous serait utile de l’employer ".
 
'Mademoiselle C.R., 24 ans, GRADIGNAN (33), 4 décembre 1984 :
" Depuis deux ans, je souffrais d’une tendinite au genou droit. J’ai essayé des séances de kinésithérapie avec ionisation. Aucun résultat n’a été satisfaisant. En juin 1984, à la suite d’une douleur intense, j’ai consulté un rhumatologue à l’hôpital Pellegrin de Bordeaux, qui m’a signalé que la tendinite était due à un syndrome rotulien avec Patela Atla.
 
J’ai donc été soumise à des séances de musculation au cours desquelles la douleur se faisait toujours ressentir. Monsieur Loïc Le Ribault m’a conseillé de faire des applications sur le genou d’un produit dont je ne connaissais pas la composition.
 
Chaque application durait 8 heures. Au bout de trois applications, plus aucune douleur ne se faisait ressentir, même lors d’exercices physiques, ce qui m’a permis de reprendre le sport de manière intensive ".
 
'Journal " THE DAILY OBSERVER ", île d'ANTIGUA (Antilles britanniques), 21 août 1996 :
Le lancement du SILICIUM ORGANIQUE dans l’île est annoncé dans le journal local. Par souci d’objectivité, la rédaction a pris la précaution de vérifier l’efficacité du produit. La journaliste écrit :
 
" Nous décidâmes de réaliser nos propres tests, et demandâmes à un de nos employés d’aller consulter le Dr Le Ribault à propos d’un problème cutané extrêmement pénible dont il souffre depuis des années : parfois, sa peau se met à peler par grandes plaques, laissant les parties ainsi atteintes à vif et accessibles à des infections potentielles.
 
Le jour où notre employé rencontra le Dr Le Ribault, ses doigts étaient dans cet état, et il lui était impossible de toucher les parties affectées. Le Dr Le Ribault appliqua du SILICIUM ORGANIQUE sous forme liquide à ces endroits ; en moins de dix minutes, notre homme pouvait toucher ses doigts et était stupéfait du résultat.
 
Le Dr Le Ribault lui demanda de continuer le traitement pendant un mois, à l’issue duquel il souhaitait revoir le patient pour constater les résultats obtenus. Aujourd’hui, une semaine plus tard, le seul regret de notre employé, qui se rétablit après de nombreuses années de souffrances, est qu’il est "impatient d’être totalement guéri et qu’il regrette que le SILICIUM ORGANIQUE n’agisse pas plus vite". Nous avons parlé également à des personnes qui séjournent dans le même hôtel que le Dr Le Ribault, et ont expérimenté l’extraordinaire efficacité du SILICIUM ORGANIQUE.
 
Certains affirment avoir été guéris de douloureux coups de soleil en quelques heures à peine, et l’une d’entre elles parle d’une profonde coupure à un doigt, qui fut presque complètement cicatrisée après application d’une compresse de SILICIUM ORGANIQUE sur la blessure durant seulement un jour. (...) ".
 
'CORINNE, 26 ans, BOULIAC (33) :
" Je m’étais fait un claquage à la cuisse et on m’avait prédit trois semaines de gêne et de douleurs. Une compresse humectée de SILICIUM ORGANIQUE pendant une nuit a réglé le problème. Le lendemain matin, il n’y avait plus rien. Je pouvais courir et marcher ".
 
'JACKY, 46 ans, LA TESTE (33) :
Artisan du bâtiment, ancien sportif, il souffre de vieilles douleurs aux articulations. " J’ai toujours une fiole de SILICIUM ORGANIQUE dans ma boîte à outils. Tout récemment, je me suis brûlé le dessus de l’avant-bras sur une quinzaine de centimètres avec le fer d’un chalumeau porté au rouge.
 
Une première application de SILICIUM ORGANIQUE pour nettoyer la brûlure a fait disparaître instantanément la douleur. Une heure plus tard, je me suis fait une deuxième compresse. Le lendemain, il n’y avait plus aucune marque sur la peau.
 
Je me sers aussi du SILICIUM ORGANIQUE pour mes problèmes de douleurs articulaires, notamment aux genoux. Elles disparaissent dès la première application ".
 
'DENIS, 41 ans, LA TESTE (33) :
Pilote militaire récemment retraité. Fan de moto, il fait une longue balade le 15 juillet. Il est en short. Au retour, en voulant déplacer sa moto dans le garage, un faux mouvement lui fait perdre l’équilibre et il se retrouve avec le mollet droit collé contre le pot d’échappement brûlant.
 
Le temps d’écarter sa jambe, la peau du mollet reste collée sur la pièce métallique. Sur le mollet, une plaie profonde de deux millimètres, large de quatre centimètres sur une longueur de dix centimètres. Brûlure au troisième degré.
 
Un voisin lui donne un fond de verre de SILICIUM ORGANIQUE et lui conseille d’en faire une compresse. La douleur passe presque instantanément. Une croûte très mince se forme dans les heures qui suivent. Elle tombe une semaine plus tard.
 
'NICOLE, 46 ans, médecin dans un hôpital girondin,
a utilisé du SILICIUM ORGANIQUE à deux occasions: " La première fois, c’est lorsqu’en voulant nettoyer une vilaine plaie que mon chien avait récolté dans une bagarre, j’ai eu un coup de ciseaux maladroit. Sur le coup de la surprise et de la douleur, le chien a tourné la tête et m’a attrapé la main.
 
Il ne m’a pas mordu, mais il m’a serré les doigts comme dans un étau. J’ai fini par récupérer ma main, mais les doigts étaient insensibles et ne répondaient plus.
 
C’était en fin d’après-midi, et c’était catastrophique, car le lendemain je devais pratiquer une anesthésie particulièrement délicate. J’ai demandé à un confrère de se tenir prêt à me remplacer au pied levé au cas où, et je me suis entouré les doigts de compresses au SILICIUM ORGANIQUE. J’ai été longue à m’endormir.
 
Mais, au matin, je me suis réveillée avec les deux doigts en parfait état de fonctionnement. Comme on m’avait dit que le produit était également efficace dans certains cas dermatologiques, je me suis frictionné la tête avec, pour voir ce que ça ferait sur le psoriasis que je trimballe dans les cheveux depuis ma petite enfance. L’effet a été rapide et radical ".
 
'MAGUY, 60 ans, de GUJAN MESTRAS (33),
a utilisé le produit après s’être coincé le bras dans une porte qui se refermait. " J’ai eu ce qu’on appelle un oeuf de pigeon, un gros bleu, bien gonflé, bien mûr. Je me suis fait une compresse imbibée de produit. Un quart d’heure plus tard, l’hématome était complètement résorbé ; il n’y avait plus aucune douleur.
 
Nouvelle application une heure après, et le lendemain il n’y avait plus la moindre trace ".
 
'PIERRE, 45 ans, médecin généraliste :
Il a commencé par tester le SILICIUM ORGANIQUE sur lui et sa famille, il y a environ six mois. Pour des rhumatismes, pour des petites plaies, pour des migraines. " Entre ma femme, mes gosses et moi, sans oublier mes parents et ma belle-mère, j’ai eu rapidement suffisamment d’occasions d’utiliser le SILICIUM ORGANIQUE
 
pour me rendre compte que ses applications ouvrent un champ de recherches et d’applications aux limites inconnues qu’il faudra bien se décider à explorer. Mais je suis persuadé que la reconnaissance d’une telle découverte ne peut que déchaîner des conflits sans fin, car trop d’intérêts sont menacés.
 
Alors, lorsque j’estime que c’est la bonne solution pour un de mes patients, je lui en parle et lui indique comment s’en procurer s’il le souhaite... Je suis parfaitement à l’aise intellectuellement et moralement.
 
Le dossier du SILICIUM ORGANIQUE contient deux pièces essentielles, établies par des experts indépendants : des tests qui mettent en évidence l’efficacité thérapeutique du produit et d’autres qui prouvent sa non-toxicité. Dans ces conditions, j’estime que j’ai le droit et même le devoir d’en informer mes malades lorsque je ne peux rien faire de plus pour eux...
 
Que ce produit ne soit pas un médicament, qu’il ne soit pas commercialisé, qu’on ne puisse pas expliquer comment il agit, ce n’est pas mon problème. Ce qui m’intéresse, ce sont les résultats. Et ces résultats, je les constate lorsque des malades considérés comme incurables viennent me revoir pour faire le bilan après un traitement "parallèle".
 
Les améliorations, les guérisons que je constate, me procurent alors une satisfaction immense et j’en arrive à penser que je suis un bon médecin... De toute façon, personne ne peut me reprocher quoi que ce soit. Je parle du SILICIUM ORGANIQUE à certains de mes patients,
 
lorsque j’estime devoir le faire, comme si je leur parlais de jus de carottes ou d’un séjour à la montagne. Je ne fais que leur transmettre une information, et ils en font ce que bon leur semble ".
 
'Madame H.C., SEMEAC (65), 12 mars 1996 :
" Je vous écris pour vous dire que j’ai expérimenté votre produit, par exemple pour des coliques intestinales et des coliques hépatiques ; cela m’a stoppé la douleur en 20 minutes !! Dans les douleurs de tendinite au pied et au bras, cela m’a soulagée aussi ; j’en mets tous les soirs ".
 
59.- Madame L. B., MERIGNAC (33), 18 décembre 1996 :
" Je, soussignée, Madame B. L., (...) atteste par la présente que le produit SILICIUM ORGANIQUE vendu par Monsieur Le Ribault soulage mes douleurs articulaires (arthrose) provoquées par la compression du nerf sciatique au niveau du fessier, et ce d'une manière durable,
 
alors que les médicaments pharmaceutiques prescrits (Di-Antalvic, Myolastan, Feldene et Percutalgine) ne font de l'effet que pendant le temps de leur ingestion ou application."
 
"Tests sur animaux :
" Des tests ont été réalisés sur des cochons d’Inde tricolores soumis à des blessures chirurgicales, traités respectivement avec un lactate de G4 et un lactate de SILICIUM ORGANIQUE.
 
A chaque fois, on a constaté une cicatrisation complète de l’épiderme, avec réorganisation du collagène et réapparition des fibres d’élastine.
En outre, les mélanocytes qui, pour les animaux témoins, n’avaient pas été activés par exposition aux U.V. révélèrent chez les animaux traités une activation de 80 % avec production de mélanine ".
 
'Monsieur H.O., BLANQUEFORT (33), 14 décembre 1996 :
" Etant très atteint depuis plusieurs années de crises de tendinite aiguë, tous les médicaments que j’ai pu prendre ne m’ont donné aucun répit. J’ai décidé d’essayer le SILICIUM ORGANIQUE. Appliqué en compresses sur mes jambes douloureuses, l’effet a été concluant et depuis je continue à prendre ce produit qui me soulage de bien des souffrances ".
 
'Monsieur D. F., WIMBORNE (Dorset, GRANDE BRETAGNE) :
" Soigné depuis 15 ans pour le diabète, j’ai recontré Le Ribault dans l’hôtel où il séjourne. Après un mois de cure de SILICIUM ORGANIQUE, mes analyses de sang sont redevenues normales ".'Monsieur J. O., JERSEY (Iles anglo-normandes britanniques), octobre 1997 :
 
" Je suis carreleur et comme beaucoup de gens qui font mon métier, je souffre en permanence depuis des années d’une tendinite au bras droit qu’aucun médicament ne pouvait guérir. On m’a donné les coordonnées de Monsieur Le Ribault, et je lui ai rendu visite.
 
Il m’a fait un cataplasme de SILICIUM ORGANIQUE pendant une demi-heure, j’ai senti de la chaleur qui envahissait mon bras, et la douleur a disparu. C’était voici trois mois, et depuis la douleur n’est jamais revenue ".
 
'Monsieur T.O., chauffeur de bus, JERSEY (Iles anglo-normandes britanniques), janvier 1998:
" La semaine dernière, j’ai été obligé de conduire un vieux bus dépourvu de direction assistée. Une heure plus tard, j’avais si mal au bras droit que je ne pouvais plus le bouger; ça a duré une semaine, et on m’a parlé du SILICIUM ORGANIQUE.
 
J’ai rencontré le docteur Le Ribault, qui m’a fait une compresse de SILICIUM ORGANIQUE que j’ai gardée toute la nuit. Le lendemain, je ne ressentais plus aucune douleur et pouvais reprendre mon travail normalement ".


 

 

 

Contact

www.heureuxvivre.com
 
Tabountchikoff Patrick
384 av de la Libération
33110   Le Bouscat
 
FRANCE
 
Tél: 05 56 02 59 58
Distributeur autorisé

 

 

 

Copyright 2004 www.heureuxvivre.com - Patrick Tabountchikoff - 384 avenue de la Libération - 33110 - Le Bouscat - France - Tél: 05 56 02 59 58


Design downloaded from FreeWebTemplates.com
Free web design, web templates, web layouts, and website resources!